Introduction à l’informatique

  • Diapos 3, 4, 5, 6

L’informatique est l’ensemble des techniques utilisées pour le traitement automatique et la communication (circulation) de l’information à l’aide d’un ordinateur.

L’information est l’élément de connaissance susceptible d’être représenté à l’aide conventions pour être conservé, traité ou communiqué.

Une donnée est une représentation d’une information sous une forme convenue (textuelle, visuelle, sonore, tactile…) pour pouvoir la traiter efficacement grâce à des outils informatiques.

Le traitement de l’information c’est passer de l’information sous forme de données à d’autres informations appelées résultats. Un traitement peut être automatisé si on est capable de définir les données et les résultats et de décomposer le passage des données aux résultats en décomposant une suite d’opérations élémentaires exécutables par l’ordinateur (algorithme).

  • Diapo 7 : la place de l’informatique dans l’entreprise

Données personnelles/individuelles non formalisables : bureautique (technologies de traitement de l’information), données formalisables et non-personnelles : applications, système de gestion de bases de données, extraction des données (tel client a acheté ça toute l’année mais ne le fait plus, etc). Technologies de communication de l’information. Cette année on s’intéresse aux traitements de texte, tableurs et visual basic sur tableur, et l’an prochain sur le système d’information de l’entreprise et apprendre SQL.

A. Un peu d’histoire

  • Première informatique : 1945 -1964 : tubes à vide, transistors, informatique militaire, «société de communication» L’ENIAC, 1946.
  • Deuxième informatique : 1964 -1974 : transistors, circuits imprimés, informatique (financée par) dans les entreprise, «révolution communication».
  • Troisième informatique : 1974 – miniaturisation, microprocesseurs, microinformatique, «intelligence artificielle», informatique qui commence à toucher les particuliers, supercalculateurs (Pangea III).

B. Le traitement de l’information

 

  • Diapo 31 à 35

Diapo schéma : instruction chargée dans l’unité de controle, l’unité de controle voit qu’il y a des calculs à faire et qu’on a besoin de valeurs, elle dit à la mémoire envoie les valeurs à unité de traitement, dit à l’unité de traitement de faire le calcul et de l’envoyer pour être stocké dans une case mémoire.

  • Diapo 36

L’unité de contrôle suit pas à pas les instructions du programme en mémoire, l’unité de contrôle commande les différentes parties de l’ordinateur. On dit que l’unité de contrôle est le chef d’orchestre qui dirige tous les éléments de l’ordinateur en suivant une partition qu’est le programme.

C. L’environnement matériel

Hardware :

Dans la carte mère : le processeur (unité centrale), la mémoire centrale (ou vive, la RAM), la mémoire auxiliaire (ou mémoire de masse) qui y est connectée

Périphériques : ref diapo 27

  • Diapo 67 : processeur (CPU)

 

  • Composant qui exécute les programmes informatiques.
  • Un processeur construit en un seul circuit intégré (une puce) est un microprocesseur
  • La plus petite unité d’information manipulable par un processeur s’appelle bit
  • Les instructions et les données transmises au processeur sont exprimées en octet
  • La vitesse de traitement d’un processeur se mesure en heartz

 

  • Diapo 68 :

Entrées permettent : communiquer des données ou programmes à l’ordinateur. Souris clavier micro etc

Sorties permettent : communiquer données ou programmes à l’utilisateur. Ecran enceintes etc

  • Diapo 69

Mémoire centrale : données volatiles, temps d’accès très rapides, le processeur s’appuie sur les données de mémoire centrale

Mémoire de masse : données permanentes et temps d’accès longs. Disque dur, et en périphériques : clée usb, CD/DVD…

  • Diapo 70 : capacités des mémoires

Une quantité de données se mesure en octets. Une page de texte sous word : 30 Ko. Un CD : 700 Mo, DVD 4.7 Go en simple couche, 8.7 Go en double couche. Blu-ray : 25 Go ou 50 Go en double couche. DD : 1 To…

D. L’environnement logiciel

Un logiciel c’est un ensemble de programmes permettant d’utiliser un ordinateur, on distingue logiciel d’application et logiciel système (ou système d’exploitation). Tous les logiciels sont écrits dans un langage de programmation.

La programmation c’est traduire un enchaînement d’opérations dans un langage. On écrit un algorythme, on le traduit dans un langage de programmation (VB) et l’ordinateur le traduit encore dans une codification qu’il saura exécuter : c’est le langage machine, ou code exécutable. Quand on achète un programme, on a que la version éxecutable, pour ne pas pouvoir le modifier.

  • Diapo 77 à 92 : logiciel système

Le logiciel système constitue le lien entre les ressources matérielles de l’ordinateur et les logiciels d’application écrits pour les utilisateurs.

Avec windows on : lance des applications, gère les données

Logiciel : ensemble de programmes, d’applications (saisie, calcul, affichage, communication…) dédié au traitement d’un problème particulier. Système d’exploitation : coordonne l’utilisation de ressources matérielles et logicielles, et d’assurer l’interface avec l’utilisateur.

Diapo 93 à 96 : fichiers, dossiers

Un fichier contient : soit un programme, soit des données. Une application correspond généralement à un ensemble d’extension de fichiers, et peut générer ou utiliser des fichiers. Exemple word : ouvrir/charger un .doc, enregistrer un .doc ou sauvegarder un pdf. Un nom de fichier est en deux parties : nom+extension.

Dossier : lecteur > dossier > sous-dossier > fichier etc.

(manque le cours du 17/09)

SECTION 2 – Bureautique

On va construire un modèle word / une feuille de style word. Utiliser le bouton gérer les styles, nettoyer la palette des styles. On peut modifier un style ou en créer. Si on en créé : le baser sur « corps de texte » et créer paragraphe indenté (justifé). Enregistrer un modèle word en fichier dotx. Si on fait clic droit ouvrir le modèle on travaille sur le modèle, si on double clic on créé un document vierge qu’on peut modifier avec ce style.

Insérer table des matières dans « références ». On fait d’abord le modèle avec tous les styles, on les fait valider par le prof et ensuite on pourra les appliquer.

En tête qui répète le chapitre dans lequel on est : on travaille sur des sections, faire saut de page avec saut de section. Par défaut « identique au précédent ». Enlever le lien au précédent. Mettre le titre du chapitre et les numéros de page.  Taquet : centré, cadré à droite (dernier caractère au niveau du taquet), cadré à gauche. Insertion > numéro de page, style paragraphe indenté

Le tableur

Dans un tableur on a 3 types de données. On a des cellules, on peut y mettre : une valeur numérique, du texte, une formule. Référencement absolu/relatif. Le petit + en bas de la cellule s’appelle la poignée de recopie, ça recopie la formule en l’adaptant à la colonne = référencement . Total TTC=G6*(1+I6), G7*(1+I6) pour bloquer le référencement d’une cellule, ici I6, on met des $ = référencement absolu.donc G6*(1+I$6) et si on la copie colle en bas on a G7*(1+I$6)

(manque une partie du cours que je dois rattrapper)

Chapitre 1 – Environnements matériels et logiciels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *